LIVRAISON GRATUITE SUR TOUT LE SITE

Les abdos en béton. Avez-vous ce qu'il faut ?

Que diriez-vous de marcher sur la plage avec toutes les filles qui vous regardent en admirant vos abdominaux durs comme la pierre ? Apprenez exactement ce dont vous avez besoin pour développer vos muscles et obtenir de vrais résultats.


Mots-clés :
abdos, abdominaux déchirés, construction musculaire, musculation, fitness, haltérophilie, croissance musculaire massive, muscles pectoraux, Shakes diététiques, repas diététiques, régime pauvre en glucides, régime spécial, perte de poids, calories, graisse, perte de poids saine, perte de poids, perdre du poids, régime, muscle, construire du muscle, corps, cellules graisseuses, perte de poids, perdre du poids, perdre de la graisse

 



Si vos abdominaux sont beaux, votre corps tout entier est beau. Avoir de gros bras et une grosse poitrine est une chose, mais avoir des abdominaux durs comme la pierre en est une autre.

Tout le monde sait que rien ne fait tourner les têtes comme des abdominaux bien définis. Et les filles les adorent. Il n'y a rien de plus à dire.


Contrairement à la croyance populaire, les abdominaux ou le muscle droit de l'abdomen  ne sont en fait qu'un seul muscle. Il s'étend du haut de votre bassin jusqu'à votre cage thoracique. Les "six packs", comme on les appelle, ne sont que des sections de ce seul muscle.

Dissiper les mythes sur les abdominaux :

L'action de tout muscle consiste simplement à se contracter. Et comme vous ne pouvez pas contracter la moitié de votre biceps ou de votre quadriceps, il est logique que vous ne puissiez pas non plus contracter la moitié de vos abdominaux. Par conséquent, les mythes concernant l'entraînement des "abdominaux supérieurs" et des "abdominaux inférieurs" sont totalement absurdes. Je ne discrédite pas ces méthodes d'entraînement, mais le fait est que si vous ne pouvez pas voir vos abdominaux inférieurs, cela signifie simplement que vous avez de la graisse qui les recouvre, et non que vous devez les travailler davantage.

Dites adieu aux levées de genoux suspendues, aux levées de jambes droites et à tout autre type de levées de jambes pour développer vos abdominaux. Ils ne fonctionnent tout simplement pas. Le rôle principal de vos abdominaux est de stabiliser votre corps. Lorsque vous levez la jambe, par exemple, vos fléchisseurs de hanche tirent sur votre colonne vertébrale et l'arquent vers l'avant ou vers le bas. Vos abdominaux stabilisent cette action en résistant et en empêchant essentiellement votre dos de se briser. Notez qu'il s'agit de l'action statique des abdominaux. Elle ne construit pas et ne renforce pas. Les exercices d'élévation des jambes ne donnent l'impression de faire travailler efficacement vos abdominaux qu'en raison de la tension et de l'épuisement répétés de vos muscles, qui produisent une accumulation d'acide lactique catabolique. Pour plus d'informations, recherchez "acide lactique" sur le site http://www.muscle-body.com.

Ce qui fonctionne vraiment :

Ce qui renforce vos abdominaux est ce qui renforce tous les autres muscles de votre corps. La contraction ! Dans ce cas, il s'agit de réduire la distance entre votre cage thoracique et votre bassin.

Nous revenons donc au bon vieux redressement assis. Mais il y a quelques points à garder à l'esprit.

Tout d'abord, oubliez les redressements assis à fond de train que vous voyez dans les films. Vos abdominaux sont complètement contractés lorsque vos épaules sont à environ 10 à 15 cm du sol. N'essayez donc pas d'impressionner ou de surpasser quelqu'un en touchant vos coudes à vos genoux. Cela ne vous apportera rien. Les crunches, comme on les appelle parfois, sont la meilleure solution.

Deuxièmement, ne calez pas vos pieds sous quelque chose pour vous aider à vous lever. Vous n'avez pas besoin de le faire si vous faites les crunches correctement de toute façon. Vos jambes doivent être à 90 degrés l'une par rapport à l'autre et vos genoux à 45 degrés par rapport à votre taille. Si vous en avez besoin, utilisez quelque chose contre lequel appuyer vos talons pour vous stabiliser. De cette façon, vous utiliserez vos ischio-jambiers plutôt que vos fléchisseurs de hanche, ce qui vous permettra de rester concentré sur vos abdominaux.

Troisièmement, gardez vos mains légèrement tenues contre le côté de votre tête ou croisées sur votre poitrine. Ne les serrez pas derrière votre tête ou votre cou. Si vous le faites, vous serez tenté de tirer avec vos mains pour obtenir les dernières répétitions, ce qui exercera une pression inutile sur cette partie fragile de la colonne vertébrale.

Alternative :

Un autre bon exercice pour les abdominaux est les crunches à genoux. Vous aurez besoin d'un équipement spécial pour réaliser cet exercice. Vous vous mettez à genoux et contractez vos abdominaux de manière à ce que le haut de votre corps se cambre vers l'avant ou vers le bas. Vous tenez une corde attachée à une poulie avec des poids pour une résistance supplémentaire. La plupart des salles de sport disposent d'une corde attachée au triceps pull down pour réaliser cet exercice. L'idée est de bloquer vos bras contre le haut de votre corps afin de tirer vers le bas uniquement avec vos abdominaux et non vos bras.

Appareils d'entraînement pour abdominaux :

En deux mots : oubliez-les.

Vous n'en avez pas besoin. La plupart d'entre eux ne vous apportent rien. La construction musculaire est difficile et fait mal. La plupart de ces appareils sont conçus pour soulager votre corps et vous faire croire que l'exercice est facile et que vous ciblez vraiment vos muscles. Ne croyez pas tout ce qui se raconte. La musculation des abdominaux est un travail difficile, mais qui en vaut vraiment la peine.

Le secret :


La difficulté pour obtenir de beaux abdominaux n'est pas tant de développer les muscles. Il s'agit d'éliminer suffisamment de graisse de votre corps pour qu'ils apparaissent. Vous savez probablement maintenant que la réduction ponctuelle de la graisse ne fonctionne pas. Pour faire apparaître ces abdominaux, il faut une perte de graisse globale. Consultez le site http://www.muscle-guide.com pour en savoir plus.